Comment trouver le temps de s’entraîner en 3 étapes

 

Si je devais trouver l’excuse numéro UN que l’on me sort lorsque je demande à mes clients (ou amis 🙂 ) pourquoi ils ne viennent pas s’entraîner, je dirai sans aucune hésitation que c’est l’excuse du temps qui remporte la palme d’or.  « Je n’ai pas le temps j’ai mon cours d’aquaponey » « non ce soir ça va être ça va être compliqué, je dois faire ça ». Il y a toujours une bonne excuse pour remettre la séance d’entraînement à une autre fois ( attention, je ne vous jette pas la pierre! Je n’ai pas ce problème avec le sport mais je l’ai dans bien d’autres domaines 😉 ) . Voyons ensemble les trois étapes qui vont faire que vous ne pourrez plus choisir le manque de temps comme excuse!!

Qui n’a jamais trouvé que les journées étaient trop courtes? Que les vingt-quatre heures que l’on nous proposent chaque jour étaient insuffisantes? Est-ce nous qui nous imposons trop de tâches à réaliser ou, peut-être, est-ce un problème d’organisation?

Le manque de temps est un peu l’excuse fourre-tout! Il y a ceux qui n’ont vraiment pas envie et qui vont se trouver un milliard de choses à faire ( ou qui ne font rien et qui assument 😉 ). Il y a ceux qui ont vraiment un emploi du temps digne d’un chef de l’Etat et qui doivent apprendre à jongler avec un travail prenant, les devoirs et les activités des enfants, les tâches quotidiennes… Et il y a aussi les personnes qui cherchent à optimiser leur temps pour pouvoir enfin penser un peu à elles.

Première étape: Faire le constat du temps perdu.

Nous avons tous, les uns et les autres, des vies différentes mais s’il y a bien une chose qui nous lie – en bien ou en mal – c’est la technologie et plus particulièrement internet (d’ailleurs vous faites parti du lot en lisant cet article 🙂 ).

Le web, superbe invention qui peut vous permettre d’en apprendre plus sur n’importe quel sujet, même les plus fous. Le problème c’est que l’on peut aussi se retrouver noyé sous une tonne d’informations ou être diverti en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Nous passons effectivement beaucoup de temps devant nos petits écrans, que ce soit téléphone, télé ou ordinateur. Selon une étude de eMarketer, la durée moyenne en 2017 « flirterai » avec les 4 heures (sms, photo, ebook, jeux vidéo…tout compris).

 

Nous sommes tous pareils, lorsque nous voyons ce genre d’étude nous ne pensons pas une seule seconde être concerné 🙂 . Alors une chose… ou plutôt une application va pouvoir confirmer, ou non, vos pensées. En effet, il existe de plus en plus d’outils capables de mesurer le temps passer sur vos écrans.

Pour celui passé devant la télévision classique (qui n’est pas regardée en ligne) nous avons inventé…la montre 😛 . Effectivement, pour mesurer ce type de média vous n’avez besoin de personne. Calculer combien d’épisodes vous avez regarder de Breaking bad ou d’une autre série que vous adorez et vous aurez le total.

Plus sérieusement, ce qui pose problème c’est de comptabiliser le temps passé sur internet car nous avons tellement d’occasions de dévier de notre recherche originale (je suis sûr que vous voyez de quoi je parle 🙂 ) que de courtes minutes à surfer sur le web peuvent se transformer en heures.

La solution s’appelle RescueTime, BreakFree, Moment screen time tracker… Il existe plusieurs applications sur tous les supports existants (androïde, Iphone, pc…) qui vont vous permettre de savoir à la seconde près, le temps que vous passer à utiliser votre appareil. Vous saurez combien durent vos visites sur les sites non productif.

J’insiste!!! Avant de passer à l’étape numéro deux, téléchargez une des applications ci-dessus pour faire le test, vous risquez d’être choqué du résultat 🙂 

 

Deuxième étape: Bloquer les sites sur lesquels vous pouvez perdre passer beaucoup de temps.

Maintenant que la prise de conscience est là, passons à la suite 😉

A ce stade, vous ne pouvez plus nier et connaissez concrètement le temps que vous passez devant vos écrans…Je sais, je sais, cela peut faire peur :-).

L’idée ici n’est pas de vous sevrer de tous écrans et de vous enlever vos moments de détente mais de vous libérer du temps afin d’investir vos précieuses minutes dans une séance de sport qui vous sera salutaire par la suite.

Encore une fois, votre salut viendra des applications (il faut combattre le mal par le mal 😉 ). Là aussi, vous allez en trouver pour sur tous les supports… ColdTurkey, Freedom, Anti-social, ou Rescue Time ). Certaines sont gratuites mais ne vous permettront pas d’optimiser les réglages. Elles bloqueront votre appareil pour une durée que vous aurez préalablement définie. Les versions payantes, elles, vous accorderont des moments de pause afin que vous puissiez retourner quelques minutes sur vos sites placés sur liste noire. Vous pourrez aussi choisir de bloquer seulement quelques pages web, ou, comme le permet ColdTurkey Writer, de finir d’abord votre travail de rédaction avant de pouvoir avoir de nouveau accès au net.

Alors oui, au départ, lorsque l’on installe ce genre de chose il y a un peu de frustration!!! Sans compter que bon nombre d’applications sont malignes et vous ne pourrez pas les désinstaller tant que la durée de blocage n’est pas terminée 🙂 . Mais dés que vous verrez que vous ferrez votre travail avec plus d’efficacité et en moins de temps, cette frustration disparaîtra aussi tôt.

 

Troisième étape: Choisir des entraînements courts.

La bonne nouvelle c’est qu’au niveau des entraînement vous allez avoir l’embarras du choix car il existe une multitude de méthodes:

entrainement express du type cross fit, tabata

L’entraînement fractionné (split):

Si vous avez peu de temps, vous pouvez fractionner votre entraînement afin de faire de l’exercice un peu tous les jours et ainsi ne pas faire des séances à rallonge. Les combinaisons sont infinies et votre seule limite est votre imagination!!!

Si vous choisissez de faire du renforcement musculaire, vous pouvez alterner les exercices de musculation ciblant chaque jour un muscle différent (pectoraux, dos, jambes…). Cette façon de faire permettra de travailler de façon plus intense un même groupe musculaire plutôt que de le « survoler ».

Vous pouvez aussi faire le choix de travailler toutes vos qualités physiques (il n’y a pas que la force dans la vie 😉 ) et vous organiser, par exemple, de la façon suivante:

Lundi: Travail de la force avec le renforcement musculaire. Mardi: Endurance. Mercredi: Coordination/ équilibre/ Proprioception. Jeudi: Vitesse.Vendredi: Souplesse. Samedi et dimanche: Repos.

Cela fera de vous une personne complète (vidéo pour avoir une condition physique hors-norme)

L’entraînement à haute intensité (HIIT):

L’idée ici est de dépenser un maximum d’énergie en un minimum de temps. Si vous suivez l’actualité du fitness, vous avez forcément entendu parler des entraînements de type Crossfit, Tabata ou Hiit…

Avec ce type d’entraînements, plus de contrainte de temps car vos séances dureront moins de trente minutes (en quinze minute vous pouvez avoir votre dose). Si vous n’en avez jamais fait, vous devez pensez que la durée est trop courte pour être efficace mais une fois que vous aurez testez et enchaînez les exercices avec une intensité maximale, en prenant peu ou pas de temps de récupération, je vous assure que vous n’aurez qu’une seule envie…celle de retrouver votre canapé :-).

Bien évidemment, ce type d’entraînement est faisable que si vous avez un minimum de condition physique, sous peine de vous faire plus de mal que de bien. Sans compter qu »il génère de la fatigue nerveuse et que vous ne pouvez donc pas vous limiter uniquement à ce genre d’entraînement.

Le Full body:

Pour cette organisation, vous ne vous posez pas de question et vous travaillez l’ensemble du corps (souvent le cas aussi pour les séances Hiit, Cross Fit et Tabata). L’avantage c’est que vous n’avez pas à vous entraîner tous les jours contrairement à l’entraînement fractionné que vous n’avons vu plus haut. Deux à trois séances suffisent dans la semaine.

L’idée ici est de travailler un peu tout le corps. On ne s’attarde pas sur un groupe musculaire en particulier, ce qui permettra aux débutants de ne pas générer trop de fatigue sur un seul et même muscle.

Pour compenser la perte de temps passée à travailler l’ensemble du corps, vous pouvez organiser votre séance sous forme de circuit en enchaînant les exercices avec peu ou pas de repos. Comme vous ne sollicitez pas deux fois de suite le même muscle, vous pouvez vous permettre de ne pas vous reposer, cela impactera positivement votre condition physique et votre dépense calorique 😉 .

Dans la rubrique méthodes d’entraînement, vous pourrez retrouver d’autres façons d’organiser vos séances d’endurance, de musculation ou de souplesse.

 

Pour Résumer:

Voici vos prochaines missions pour retrouver du temps pour vous entraîner:

  1. Commencez par constater le temps que vous passez devant vos écrans.

  2. Téléchargez une application capable de bloquer l’accès à vos sites préférés (rien de définitif, n’ayez pas peur 🙂 ).

  3. Optez pour des séances courtes (30 à 45 minutes maximum) le temps de créer une habitude et que cela devienne naturel.

Plus d’excuse, à vous de jouer!!! 😉

 

 

 

 

 

0
  Articles similaires
  • No related posts found.

Ajouter un commentaire